Image by FlamingText.com 

Présentation

Nous connaissons fort peu les poètes québécois du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. Certains ont publié des recueils, d'autres, plus nombreux, des poèmes dans les journaux de l'époque alors qu'écrire de la poésie était une occupation noble et appréciée. Je pourrais affirmer que les poètes de jadis étaient les vedettes ou les stars dont on recherchait la compagnie et les oeuvres. Bien sûr, la télévision, la radio, les journaux à potins n'existaient pas; il est donc normal que les quotidiens et les hebdomadaires, comme Le Canadien ou La Minerve,  occupaient toute la scène médiatique. Souhaitons que vous saurez apprécier ces oeuvres qui ont marqué notre histoire poétique.

 

Note: J'ai respecté l'orthographe utilisée au XIXe siècle.

 

 

Le 17 mars 1810, le journal Le Canadien fut saisi par le gouvernement.

Élie de Salvail, 366 anniversaires canadiens, Montréal, Frères des Écoles chrétiennes, 1930, p. 124.

 

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, collection numérique

 

 




Cool Text: Logo and Graphics Generator