Image by FlamingText.com 

Marie-Marguerite de La Corne (1775-1845)

Portrait de Marie-Marguerite de La Corne (1775-1845)
Vers 1790, 18e siècle
5.1 x 3.6 cm

Musée McCord

 

Née à Montréal en 1775, Marie-Marguerite de La Corne épouse en secondes noces Jacques Viger, rédacteur du journal Le Canadien. Elle lui écrit plus de soixante-quinze lettres et un poème d'amour, Chanson,  lors de ses nombreuses absences.

 

            CHANSON

 

«Le printems, l'amour et Sylvie

Inquiétoient ma liberté;

J'ai vaincu la coquetterie

Et la nature et la beauté;

Mais bientôt je ne suis plus maître

Des feux qui vont me consumer;

La plus belle vient de paroître,

Et je sens bien qu'il faut aimer.

 

«Elle est jolie, elle est charmante,

Et n'a pas l'air de le savoïr.

Sans même y songer, elle enchante

Elle soumet, sans le vouloir.

L'art qui séduit - je le déteste:

Contre un tyran il faut s'armer;

Mais la beauté simple et modeste...

Ah! je sens bien qu'il faut l'aimer.

 

«Déjà, déjà, mon coeur l'adore,

Le jour, son image me suit;

La nuit, je la retrouve encore

Dans mes songes qu'elle embellit.

Timide espoir, qu'amour inspire,

Daignera-t-on vous confirmer ?

Daignera-t-on jamais me dire :

Ah! je sens bien qu'il faut aimer ?»

 

Jeanne d'Arc Lortie et coll., Les textes poétiques du Canada français 1606-1867, Montréal, Fides, 1987.




Cool Text: Logo and Graphics Generator