Image by FlamingText.com 

Autre exemple

 

corbeau2.gif

LA PORNOGRAPHIE SUR INTERNET

 

Au Québec, depuis quelques années, l’accessibilité aux services de l’Internet a suscité plusieurs réflexions. En effet, la relative facilité avec laquelle tous les utilisateurs peuvent naviguer dans des sites pornographiques en étonne plus d’un; ainsi devrait-on bannir une fois pour toutes de tels sites afin d’empêcher nos enfants d’y accéder ? Personnellement, je ne crois pas qu’il faille recourir à ce genre d’attitude pour régler le problème.

Tout d’abord, il n’a jamais été prouvé que l’interdiction totale d’une forme d’expression ait réglé les problèmes éthiques ou psychologiques qu’elle avait révélés. Plusieurs experts et des spécialistes ont témoigné à maintes reprises sur l’inefficacité de telles mesures. Le docteur Albert Tremblay, psychiatre renommé dans le domaine des répercussions nocives de la pornographie, a affirmé en 1999 lors d’un colloque à Montréal : « Bien sûr, la pornographie est un phénomène haïssable et méprisable, mais son interdiction pure et simple ne fera pas disparaître par magie les esprits malades qui y recourent ni les maniaques sexuels. » Il ne s’agit pas ici d’encourager des pratiques socialement inacceptables, mais plutôt de trouver des moyens pour éviter que des victimes innocentes souffrent à cause de la pornographie. Je crois donc qu’au lieu de s’attarder aux symptômes, il faudrait s’attaquer à la maladie.

De plus, selon moi, il est extrêmement dangereux d’édicter de nouvelles lois visant à limiter la liberté d’expression. Les exemples de discrimination ou de tyrannie pullulent quand on observe les comportements de certains dirigeants politiques ou religieux: les livres brûlés sous les ordres de Hitler lors de la Deuxième Guerre mondiale, les livres mis à l’index dans différents pays à travers les âges à cause de leur prétendue hérésie, l’interdiction prônée par certains groupes religieux extrémistes (chrétiens ou musulmans) quant à la lecture de certains auteurs, Salman Rushdie, pour ses Versets sataniques entre autres, ou la chasse aux sorcières communistes sous les auspices du sénateur américain  Joe  McCarthy dans les années cinquante aux États-Unis, etc. Comme on l’a vu, la censure peut mener à des situations catastrophiques, voire tragiques, car elle est imposée par des gens dont l’unique but consiste à rejeter toutes les formes de pensée qui ne se conforment pas à leurs préceptes. Il me semble qu’en l’an 2005, les sociétés humaines sont parvenues à un plus grand respect de la diversité, à moins que je ne me trompe ?

Finalement, il m’apparaît essentiel de permettre une liberté d’expression totale quitte à punir les écarts répréhensibles. Les spécialistes de la question et les innombrables exemples ne peuvent que me convaincre encore plus que la censure est à éviter à tout prix. Il appartient aux parents et aux éducateurs de contrôler l’accès à des sites pornographiques, comme à d’autres sites malsains sur la violence ou les sectes sataniques. Tout cela n’est-il pas une question de bon sens avant tout ?

 

 




Cool Text: Logo and Graphics Generator